Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
equilibrebykarine.com

equilibrebykarine.com

mes recettes saines et équilibrées, mes astuces santé et bien-être

Lutter contre les allergies aux pollens

Lutter contre les allergies aux pollens

Ça y est! Comme tous les ans depuis 10 ans, au mois de février, j'éternue, mon nez est encombré, mes yeux et mon palais me démangent, je pleure...c'est mon allergie au pollen de cyprès qui démarre! Vous connaissez certainement  les symptômes que je décris car en France, 1 personne sur 3 souffre d'allergie, et dans la moitié des cas, il s'agit d'une allergie respiratoire. (En parallèle, les allergies alimentaires ne cessent également d'augmenter, mais c'est un autre sujet!)

Qu'est ce que l'allergie pollinique ? C'est une réaction du système immunitaire aux protéines (en soi normalement inoffensives) des pollens. L'inspiration ou le contact direct avec le pollen entraîne chez la personne allergique une libération d'histamine, qui provoque une inflammation de la muqueuse nasale et une conjonctivite.

Le boom des allergies s'expliquerait par une augmentation de la pollution qui modifierait la structure moléculaire externe des pollens, les rendant plus agressifs. Les modes de culture plus intensifs sont également en cause: ils exposent de façon massive les populations sensibles à d'énormes quantités de pollen (par exemple, les champs de colza autour de la région parisienne).

Lorsqu'on constate de façon évidente son allergie, il est absolument nécessaire de consulter un allergologue afin d'identifier exactement le ou les pollens responsables de votre souffrance. Cela permet de mettre en place en premier lieu des mesures d'éviction, puis éventuellement un traitement adéquat.

Comment lutter contre ces ennemis invisibles mais néanmoins redoutables?

-😷 La 1° mesure est la plus logique: c'est l'éviction , c'est-à-dire qu'il s'agit d'éviter et de se protéger de ce à quoi on est allergique. C'est simple en théorie, mais pas facile à mettre en oeuvre! Il convient de se couvrir le nez et les cheveux quand on traverse une zone où les allergènes sont présents, il faut éviter de faire sécher son linge à l'extérieur, et se laver les cheveux tous les soirs afin de ne pas déposer de pollen sur son oreiller. Aérer les pièces de la maison très tôt le matin, tant qu'il fait frais et que les pollens sont moins libérés, puis fermer les fenêtres. Enfin, dans le cas d'utilisation de la climatisation en voiture, choisir l'option en circuit fermé pour ne pas faire entrer les pollens dans l'habitacle.

- 🌳La 2° mesure est la désensibilisation: elle repose sur le principe de la vaccination: On met en contact régulièrement l'organisme avec de petites  doses d'allergènes, afin de modifier en profondeur le terrain allergique et de diminuer les réactions de l'organisme face aux pollens agresseurs. Le problème est que le protocole de traitement est long (3 à 5 ans) et fastidieux, ainsi il n'est pas automatiquement proposé par les médecins lorsque la période d'allergie est relativement courte (ce qui est mon cas).

- 💊La 3° mesure est la prise d'anti-histaminiques. Les médicaments proposés soulagent mais ne guérissent pas. Dès l'arrêt des traitements, les troubles reprennent...

C'est pourquoi l'usage d'anti-histaminiques naturels me paraît être une excellent option.

Parmi les plus puissants, on trouve le thé vert, et l'ortie.

 Le thé vert contient de la quercitine et de la catéchine, substances qui agissent en bloquant la formation et en inhibant la libération de l'histamine.

Pour profiter de ses vertus, il faut faire infuser le thé moins de 5 minutes et dans une eau ne dépassant pas les 70°C.

L'ortie, consommée crue, cuite ou - plus facile- en infusion, est très efficace également. Elle existe aussi  sous forme de gélules. Mais attention: son utilisation est contre-indiquée aux femmes enceintes et aux personnes souffrant d'hypertension artérielle.

En complément alimentaire, vous pouvez aussi consommer de la spiruline. Cette algue verte riche en fer se révèle très efficace en cas de rhinite allergique.

Pour les dosages et les recommandations, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou naturopathe en boutique bio.

Plus généralement, avoir un taux suffisant de vitamine D (synthétisée lorsqu’on s’expose au soleil chaque jour) permet de lutter contre l’apparition des allergies. De même, tous les aliments riches en vitamine C aident à lutter contre les réactions allergiques.

Enfin, vous pouvez vous tourner vers l'huile essentielle d'Estragon, au fort pouvoir anti-histaminique. Versez tout simplement 2 gouttes d'huile essentielle dans 1/2 c. à c. de miel et laissez fondre en bouche 3 à 4 fois par jour. Ce "traitement" est particulièrement efficace en prévention.

En cas de rhinite allergique déjà présente, on prendra plutôt 1 goutte d'HE d'Estragon combinée à 1 goutte d'HE d' Eucalyptus radié. 😊

🌲Bon courage à tous les allergiques! La saison des pollens ne fait que commencer...

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article